DESIGN SOLIDAIRE

Le rôle du designer
Que ce soit dans le domaine de l’industrie ou des services, le travail du designer est de mettre en forme pour apporter une valeur ajoutée au produit ou au service : valeur d’usage, valeur narrative ou esthétique, valeur stratégique (stimuler un marché, valoriser des savoir-faire, limiter l’impact environnemental, rendre un produit accessible à tous, etc).
Le designer entretient sur les choses un regard décalé afin de projeter des idées nouvelles et des hypothèses qui sortent du cadre posé par le regard d’un spécialiste.

Le designer est un traducteur qui travaille autant en amont du projet qu’en aval :

En amont d’un projet, il met en forme des projections, traduit des visions prospectives en prenant en compte les dimensions socio-économiques et formule des hypothèses qui ouvrent l’imaginaire et les perspectives.En aval, il met en forme les idées des uns et des autres et joue le rôle d’intermédiaire entre les différents acteurs d’un projet. Il est garant d’une démarche de conception tournée vers l’usage et l’usager.

Enfin, le travail du designer s’articule autour des contraintes qui composent le paysage de son intervention : sans contraintes, pas de créativité. Si le prix, les contraintes des matériaux et l’impact environnemental entrent aujourd’hui directement en ligne de compte dans la mission du designer, pourquoi la dimension sociale et solidaire n’en ferait-elle pas partie demain ? C ‘est ici la question de la responsabilité citoyenne du designer qui est posée, de la même manière qu’elle se pose aujourd’hui à tous, des banquiers aux agriculteurs.